• Marion

Les énergies de l'automne : préparer le repos et le retour à Soi

Dans notre quotidien, la tête parfois dans le guidon, le nez sur notre montre, nous ne voyons pas toujours le temps qui passe. Le passage d’une saison à l’autre peut être le moment idéal pour lever la tête et prêter attention aux changements de la vie, aux cycles, aux transitions, aux transformations et accueillir l’impermanence.

Couleur, températures, rythme, lumière, énergies, etc. Chacune des saisons a ses particularités. Je vous propose que l’on s’intéresse ici de plus près à l’automne.



Le déclin de la lumière : vers des énergies plus douces

L’équinoxe d’automne a lieu entre le 21 et le 23 septembre. C’est le jour de l’année où la durée du jour est égale à celle de la nuit. Il est situé entre le solstice d’été et le solstice d’hiver.

L'équinoxe d'automne représente une phase de transition : à compter de cette date, les jours raccourcissent et la nuit va prendre le dessus. C’est le déclin de la lumière.


Aussi, les températures diminuent, le temps se veut plus frais et humide. Les paysages revêtent leurs couleurs d’automne, les feuilles commencent à tomber.

La Nature se prépare ainsi à son grand repos. Et elle nous invite à en faire de même.

Après l’effervescence de l’été, avec l’intensité de la lumière, de l’énergie et de l’abondance, l’automne nous invite à ralentir le rythme. Les énergies sont plus douces et on tend vers plus de calme, de repos et d’apaisement. C’est un retour à Soi physique et mental.

Je me sens bien dans mon intérieur

Avec les changements de temps, nous allons être amenés à passer plus de temps en intérieur. C’est le moment de veiller à se sentir bien dans le lieu où nous vivons.

La période peut être propice pour faire du tri. Tout en gardant l’essentiel, nous pouvons nous libérer de ce dont nous n’avons plus besoin. Trier un placard, donner des objets dont on ne se sert plus. Autrement dit, faire de la place, créer de l'espace dans nos placards, notre tête et nos vies.

Aussi, nous pouvons en profiter pour aérer nos espaces, les purifier, faire circuler les énergies.

On entre dans la période durant laquelle le canapé, le plaid et les boissons chaudes nous font de l’œil. Et en effet, nous avons bien souvent besoin d’une ambiance plus douce et « cocooning ». Sentez-vous libre de changer votre décoration, d’amener de la lumière à l’intérieur en choisissant des couleurs chaudes et automnales, en récoltant des feuilles, du bois que vous trouvez en extérieur, en allumant des bougies, etc.

Au niveau vestimentaire, vous allez ressortir vos vêtements chauds et confortables... Autorisez-vous à apprécier leur chaleur et leur douceur, peut-être même à ressentir la gratitude de les avoir... Et selon votre humeur et les circonstances, autant que possible, accordez-vous de porter des vêtements que vous aimez et dans lesquels vous vous sentez bien.

Comme dans nos placards, nous pouvons en profiter pour trier nos mails, nos messages, nos documents administratifs. Quand ceux-ci ne sont pas triés, cela peut bien souvent nous procurer une charge mentale inconsciente. En triant, nous libérons une part de cette charge et laissons place à autre chose. Cela permet aussi de ne pas se sentir dépassé.e à la seule vue de messages ou tâches non traitées.

Des idées d’activités à pratiquer en automne

Quelles activités pratiquer en automne ?

Ma réponse pourrait être la même pour chacune des saisons : choisissez ce qui vous fait du bien ! Tout en vous autorisant à ralentir lorsque le corps et/ou l’esprit en ont besoin.

Dans son ouvrage sur « Les 4 saisons de la bonne humeur », Michel Lejoyeux conseille de pratiquer durant l'automne, des mouvements en pleine conscience telle que la marche ou la danse.

Le yoga aussi, quand il est pratiqué en pleine conscience, peut nous aider à écouter notre corps, à ressentir nos besoins spécifiques et à prendre soin de nous en stimulant les organes, zones du corps et méridiens ciblés (retrouvez notamment les ateliers "Yoga des saisons" de l'association dans la page "Évènements").

Je vous invite aussi à prendre du temps en extérieur quand vous le pouvez. Au plus proche de la Nature. S’autoriser à ralentir. Faire une balade en forêt. S’accorder un temps de pause près d’un arbre. Pratiquer la marche en pleine conscience. Cueillir des produits de saison. Ecouter le vent. Chercher et identifier les odeurs de la terre, de l’humidité, du vent et observer ce qu'elles produisent dans le corps. Observer la lumière, les couleurs. Respirer. Contempler. Sentir l’ancrage et la Connexion avec la Terre. Se ressourcer et remercier la nature pour ce qu’elle nous apporte.

Amorcer des réflexions personnelles

L’automne est une saison parfois redoutée. La nuit se fait plus présente, la baisse de lumière et des températures peut s’accompagner de chagrin, tristesse et/ou angoisse pour certain.es. La pluie, elle aussi, nous fait parfois râler car elle vient bousculer nos programmes et nos habitudes.

Mon conseil serait de développer un regard et des émotions positives. Par exemple, demandons-nous ce que la pluie permet ? Qu’a-t-elle d’utile pour nous ? Pour la nature ? Peut-être n’aurions-nous pas pris le temps de faire telle ou telle activité, sans sa présence.

Personnellement, l’arrivée de l’automne et de l’hiver est l’occasion pour moi d’apprendre à dépasser la dualité « lumière/noirceur ». Bien souvent, j’ai mis l’automne et l’hiver dans la case des saisons ternes et tristes. Alors qu’elles apportent seulement d’autres énergies, que je n’arrivais pas à accepter et gérer.

Plus largement, je me questionne sur d’autres dualités que nous avons construites : positif/négatif, printemps/automne, masculin/féminin, vie/mort.

Tout n’est pas blanc ou noir. Tout n’est pas bon ou mauvais. Et si nous pouvions apprendre à accepter les parts d’ombres et de lumière à l’intérieur et à l’extérieur ? Et si tout n’était pas en opposition ? Pourrions-nous et souhaiterions-nous vraiment vivre en mode été toute l’année ? L’été est une saison où nous avons l’énergie nécessaire pour être dans l’action . Mais pourrions-nous toujours vivre dans cette effervescence ?

L'automne représente un mouvement de retombée, un dépouillement, une « fin », une « mort ». La nature se transforme pour se préparer au repos hivernal et mieux renaître au printemps.

Nous pouvons en profiter pour amorcer, nous aussi, des transformations et des réflexions personnelles.


Cette saison est accompagnée par l’arrivée du signe Balance dans le zodiaque. La Balance est un signe sentimental, qui symbolise l’équilibre, l’harmonie.

Pour tendre vers plus d’harmonie, nous avons parfois besoin de laisser-aller certains aspects de nos vies, des projets, des relations, des habitudes. Comme les feuilles des arbres... Cela n'empêche pas de cultiver la Gratitude et de célébrer ce qui a été et ce qui est. Mais profitons-en pour nous interroger.


De quoi ai-je besoin en ce moment ? Ai-je besoin de changements, de réajustements ? Y a-t-il certaines choses dans ma vie pour lesquelles je perçois un besoin d’équilibre ? Qu’est ce qui me tient réellement à cœur en ce moment ? Sur quoi je souhaite fixer mon attention et mon énergie ? Qu’est-ce qui ne m’est plus utile ? De quoi je souhaite me délester pour mieux avancer ?

Durant cette saison, si des moments ou des sentiments inconfortables se présentent, accueillez-les. Pourquoi pas même les remercier ?! Un inconfort, une gêne, ou une émotion est toujours là pour nous signifier quelque chose.

Puis rappelons-le, c’est OK de ne pas être toujours en forme, c'est OK d'être fatigué.e, c'est OK de traverser des phases de doute, c'est OK de ne pas être toujours dans la capacité d'agir ou de ne pas savoir où l'on est ni où on va.


Une intention positive

Pour finir cet article, je vous propose un petit exercice.

Prenez le temps de vous installer confortablement. Connectez-vous à votre respiration, puis à vos sensations corporelles. Prenez le temps. Observez ce qui se présente en vous : un ressenti, une émotion, une pensée. Observez. Puis ramenez votre attention sur votre respiration. Quand vous serez prêt.e.s, je vous propose de choisir une intention positive pour votre saison d’automne.

Veillez à :

  • Utiliser une tournure positive (éviter "Je ne veux plus de…", et préférez par exemple "J’ai besoin de/je veux...")

  • Employer le "je" au présent ou au conditionnel (exemple : "Je m’accorde du repos", "Je suis prête à..,", "Que je sois présente pour..." "Que je m'accorde..." etc.)

  • Choisir de préférence une action, une intention ou une attitude personnelle, c'est-à-dire une ou plusieurs variables sur lesquelles vous influez réellement (éviter "Que mon ami.e obtienne son permis" et préférez par exemple "Que j'ai le calme et la sérénité d'accompagner et aider mon ami.e à passer son permis dans les meilleurs conditions")

Je vous souhaite un automne doux et serein.

Et rappelez-vous : « les fins ne sont que des commencements »...